/  Paris 17ème   /  Posez moi une question : « J’ai entendu parler de la sophrologie mais en quoi est-ce que ça consiste exactement? »
Inspire expire Février 2019

Posez moi une question : « J’ai entendu parler de la sophrologie mais en quoi est-ce que ça consiste exactement? »

Je peux vous parler de la fois où la démonstration a été plus efficace que les mots.

J’ai rencontré une jeune femme qui était de prime abord intéressée par la sophrologie et voulait en savoir plus. J’ai commencé à lui expliquer la pratique. Le fait que c’est une méthode qui harmonise le corps et l’esprit (méthode psycho-corporelle) et qui est issue d’une synthèse de disciplines orientales et occidentales et qui s’utilise soit comme une philosophie de vie soit de manière thérapeutique.

 

Cette jeune femme n’avait jamais eu affaire à la sophrologie mais cernait plutôt bien la différence avec le yoga, le bouddhisme, le zen japonais (disciplines dont la sophrologie est issue). ET POURTANT. 

Vous ne me croirez pas si je vous dis que quand elle a reformulé mes mots, j’ai constaté qu’elle n’avait rien compris du tout à ce que je lui disais. Je ne pouvais vraiment pas la laisser repartir avec l’image qu’elle avait de la sophrologie. 

Puisque nous disposions d’un peu de temps, je lui ai proposé de faire une séance de découverte. 

 

Debout, les pieds ancrés dans le sol, je lui ai demandé de fermer les yeux pour bien être à l’écoute de son corps. Je l’invite à suivre ma voix et la guide d’abord vers une respiration abdominale. Puis je lui fais mêler respiration contrôlée et mouvements de tête, du cou, du haut et du bas pour dynamiser son corps. Pas de panique, les exercices de la séance sont adaptés aux besoins de la personne et à ses capacités physiques. La pratique s’appuie en tout premier lieu sur un travail corporel. Le corps et l’esprit ne faisant qu’un, le relâchement musculaire entraine peu à peu la personne vers un relâchement mental.

Après les mouvements dynamiques viennent ensuite les exercices de visualisations d’images positives. Dans notre cas, c’était notamment la suggestion d’un lieu qui représente pour elle le calme, le bien-être.

 

Je termine la séance par un temps d’écoute durant lequel la personne peut (si elle le souhaite) exprimer ses ressentis et partager ses réflexions sur ce qu’elle a vécu.

Notre moment ensemble était vite passé mais elle avait bien compris. Ce qui l’a surprise c’est à quel point des mouvements simples permettaient de se relaxer lorsqu’ils étaient couplés à la respiration. Pour elle qui avait déjà fait du yoga, elle a trouvé la sophrologie bien plus douce (même si dans mon jargon nous parlons d’exercices dynamiques). Elle trouvait aussi que la séance la rendait plus «focalisée sur elle-même» qu’une séance de méditation, ouvrant à ce travail de prises de conscience.

 

La sophrologie est un moment pour soi. Pratiquée régulièrement, elle permet de faire une pause dans sa vie, de développer ses potentiels, d’améliorer sa condition en cas de maladie ou d’amplifier son bien-être. C’est également est une thérapie brève. Chacun choisit la durée qu’il se donne pour son parcours avec le sophrologue ainsi que la fréquence des séances. 

Je ne peux pas à chaque nouvelle rencontre prendre autant de temps qu’avec cette personne. Mais c’est une histoire que je garde avec moi et que je raconte quand je croise des novices. Et elle parle bien !

Commenter

                           
Veuillez valider votre compte grâce au lien qui vous sera envoyé par email
 
0